L-SELECTIN, une molécule d’adhérence: mesure expérimentale de sa perte et des implications cliniques possibles

Résumé:
L-sélecteur (CD62L) est une molécule de type I de glycoprotéine et d’adhésion cellulaire qui est exprimé dans la plupart des leucocytes en circulation. L-SELECTIN est largement caractérisé en tant que récepteur d’ancrage / porteur. Il existe actuellement des preuves émergentes suggérant que la L-SELECTIN a un rôle dans la régulation de la saillie monocytaire lors de la migration transversale (TEM). Le domaine de la lectine est dépendant du calcium nerveux (type C) interagit avec de nombreux glycans, important de nommer Sialyl Lewis x (SLX) pour ancrage / enroulement et protéoglycanes pour la transmigration endothéliale. La courte queue cytoplasmique de 17 acides aminés est responsable de l’adhésion. La capacité des leucocytes de migrer de la périphérie aux tissus est une étape critique de la réponse immunitaire, avec plusieurs molécules d’adhésion impliquées dans ce processus. Cette molécule est exprimée à la surface des lymphocytes, des neutrophiles, des monocytes, des éosinophiles, des cellules précurseurs hématopoïétiques et des thymocytes immatures. L-SELECTIN est une protéine hautement glycosylée de 95 à 105 kD dans les neutrophiles et de 74 kD dans les lymphocytes. Il est impliqué dans la migration des lymphocytes vers des ganglions lymphatiques périphériques par interaction avec la glycam-110 et dans l’adhésion des lymphocytes, des neutrophiles et des monocytes à l’endothélium activé par des cytokines sur des sites d’inflammation. Plusieurs ligands L-SELECTIN ont été identifiés sur des cellules endothéliales, GLYCAM-1, CD34 et MADCAM-1, tous contenant des domaines de la mucine glycosylée. La forme soluble de L-SELECTIN (SL-SELECTIN) est présente dans le plasma en raison d’un clivage métalloprotéréné de L-SELECTINE exprimé sur la surface de la cellule. La forme soluble conserve la bioactivité et à des concentrations élevées peuvent inhiber la liaison de lymphocytes à l’endothélium, suggérant leur rôle possible dans Vivo. Alors que SL-SELECTIN peut être détecté dans la circulation des personnes en bonne santé de 0,7 à 1,50ug / ml, des niveaux accrus ont été rapportés chez les patients atteints de sepsis, inflammatoires, maladies auto-immunes et dans les leucémies. Une approche indirecte de la mesure SL-SELECTIN est au moyen de la perte de CD62L de la membrane des leucocytes. Dans ce travail, nous avons mis en place une méthode pour la mesurer in vitro afin de l’appliquer dans la gestion clinique chez les patients souffrant de grief de l’immunodéficience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *