Ligue latine


Création de la Ligue Latinaditar

a été fondée à l’origine sous la direction de Alba Longa afin de garantir à ses membres la protection contre les ennemis des zones adjacentes. Au XVIe siècle. C., les rois étrusques ont tenté d’établir leur domination sur la ville latine d’Aricia, mais la performance de la ligue évite l’invasion étrusque.

Ballinaseditar Wars

Du début du République, Rome a exercé une puissance prédominante sur le reste des villes latines et avait imposé un pacte de privilège pour elle, appelé Foedus Cassianum, qui a commencé avec ces mots solennels: « La paix de Haya entre les Romains et toutes les villes latines tandis que la position de Le ciel et la terre restent les mêmes … « .

Mais bien que le ciel et la terre ne changent pas de position, les villes du Lazion ont essayé de se débarrasser de la supériorité de Rome et des accords abusifs qui Il leur a imposé, lorsque l’occasion était propice, avec des ennemis externes, comme les Bellicos Volscos et les Equados. Pendant 150 ans, les Latinos ont maintenu des affrontements continus avec Rome, appelés guerres latines.

Enfin, en l’an 338 a. C., dans la bataille navale décisive d’Antium, Rome a vaincu les volscas, prenant un beau trésor: l’arc des ennemis ou Rostra, qui pendant des siècles ornent les orateurs du forum romain. Cette victoire importante indique la fin des guerres latino-guerres.

Wars SamnitaseDitatar

Après avoir dominé toute la région de Lazio et de la sous-subesse Volscos et Équuos, Rome devait faire face pendant 50 ans trois Années Nouvelles guerres avec d’autres peuples italiques, appelés guerres Samnites. Les samnites, les gens impolis et les guerriers de montagne installés au sud de Rome, supposaient une menace constante pour les habitants de la vallée. Celles-ci, fatiguées des incursions continues Samnitas, demandées de l’aide de Rome, qui ont profité de la situation pour élargir son domaine.

Au cours de la deuxième guerre Samnit, le célèbre épisode des caudkinkers, l’un des plus Événements humiliants dans l’histoire de Rome. Pris dans une gorge à côté de la ville de Caudium, toute l’armée, désarmée, a été forcée de passer sous le joug des Samnitas Spears, une habitude que les Romains ont adopté depuis lors de leurs victoires sur les autres peuples.

Malgré cette victoire partielle dans les Holks de la caudiste, les Samnites ont été vaincus et ils ont commencé définitivement dans l’année 290 a. C., laissant Rome le moyen gratuit d’étendre au sud de la péninsule.

La République romaine, à ses débuts, a formé une alliance avec la ligue latine en 493 a. C. Selon la tradition romaine, ce traité, le Cassianum d’Ecédus, a été signé après une victoire romaine au-dessus de la ligue à la bataille du lac Regilo. Le traité garantissait que Rome et la ligue latina partagent le butin de leurs conquêtes militaires (ce qui a ensuite été l’une des raisons de la guerre latine de 341-338 a. C.). Il a également établi que toute campagne militaire conjointe serait dirigée par des généraux romains. Cette alliance a aidé Rome à repousser les attaques des Équuelles et des Volscos, tribus nomades des Apennins. Il n’est pas encore clair si les Latinos ont accepté Rome comme l’un de ses membres, ou si le traité était signé par l’État romain et la Ligue latine sur un pied d’égalité.

Soumission de la ligue latine à RomeDitar

La puissance croissante de Rome a progressivement conduit à son domaine Liga. Le renouvellement du traité original en 358 a. C. a officiellement établi la direction de Rome et a fini par libérer l’épidémie de la guerre latine (343-338 a. C.). Après la victoire de Rome, la ligue a été dissoute. Rome, après la fin de la Ligue latine, renommée latine des villes latines comme municipale et des colonies établies de citoyens romains (Cologne). Cela signifiait que les villes latines étaient à partir de ce moment-là par Rome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *