Nueva propuesta de Impuestos a refrescos y comida chatarra

En la Gaceta del Senado existe una propuesta para aumentar el impuesto en las bebidas azucaradas y alimentos denominados « chatarra y un proceso de restricción de venta de éstos alimentos a menores de edad.

El impuesto para los refrescos pasaría a 5.0 pesos por litro respecto al 1.2 pesos por litro previo (un aumento de 317.0%). Para alimentos no básicos, con una densidad calórica de 200 kilocalorías o mayor por cada 100 gramos, tendrían un aumento de 25.0% vs 8.0% previo.

Ante ello, Grupo Monex emitió en un comunicado que « el efecto que se consideraba en 2 Estados, ahora podría tener un impacto au niveau national. Il convient de rappeler que plusieurs médias ont parlé et des mois précédents de changements possibles dans les PEI à l’égard de ces produits. Cependant, une mesure possible est confirmée. « 

Il convient de rappeler qu’en moyenne, une famille mexicaine alloue 10% de votre total de vos revenus à l’achat de boissons non alcoolisées, de 24% à d’autres aliments et boissons, et le reste à un autre type de consommation personnelle –

chiapas est le plus grand consommateur de rafraîchissement au niveau national (certaines études parlent que même dans le monde), tandis que l’état d’Oaxaca dans la région du Sud entraîne l’un des plus actifs de la consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *